Catégories
Blog

Poêle à granulés : le guide

L’une des plus grandes tendances de ces dernières années en matière de chauffage est l’installation de poêles à granulés de bois (aussi appelés « pellets »). Cette tendance s’est amplifiée depuis 2020, car il est maintenant possible de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% pour l’installer.

Au fur et à mesure que la technologie s’est développée, des améliorations ont été apportées non seulement en termes de design, mais aussi de commodité et de fonctionnalité.

Vous envisagez d’investir dans un poêle à granulés pour votre maison ? Suivez le guide.

C’est comment d’utiliser un poêle à granulés au quotidien ?

J’ai installé un poêle à granulés dans ma première maison, puis j’ai déménagé… et j’ai réinstallé un poêle à granulés chez moi 🙂

Voici ce qui me plait dans ce mode de chauffage :

  • Les économies d’énergie : j’ai divisé ma facture par 4 !
  • L’installation est ultra simplifiée, même pour un non-bricoleur comme moi ! (j’en parle un peu plus bas)
  • Il n y a quasiment pas d’entretien, à part vider les cendres
  • C’est écolo ! Ça peut paraitre anecdotique pour certains mais je trouve que chacun doit participer à son échelle à la préservation de la planète !

Les poêles à granulés peuvent être utilisés pour chauffer une seule pièce ou tout une maison.

Ils peuvent également être utilisés pour alimenter des radiateurs à eau chaude, ou encore le plancher chauffant.Bref, on peut vraiment s’en servir comme d’un vrai chauffage !

Je vous conseille de choisir un poêle à pellets équipé d’un thermostat programmable afin de contrôler la température, de voir si vous avez assez de granulés et de surveiller quand vous devez nettoyer le poêle.

Autre conseil : privilégiez un modèle récent car ils sont les plus avancés d’un point de vue technologique. Cela peut paraître un détail mais je vous assure que certaines options rendent l’utilisation très confortable. J’aime par exemple programmer mon poêle pour qu’il s’allume à des moments différents de la journée (juste avant que je rentre du travail) ou régler le thermostat afin que le poêle s’éteigne lorsqu’une certaine température est atteinte dans la pièce.

Certains poêles disposent même d’applications mobiles afin d’utiliser son téléphone portable pour l’allumer juste avant de rentrer chez vous ou le couper si vous vous absentez plus longtemps que prévu.

Le design des poêles à granulés est souvent très soigné et épuré, allant du design modern au design classique. Je trouve qu’il a l’avantage d’être élégant comme un poêle à bois, mais moins contraignant. En effet, pas besoin ici de couper son du bois et de s’occuper de la fumée.

Comment choisir son poêle à granulés ?

Je vous l’accorde, l’achat d’un poêle à granulés peut sembler compliqué quand on n’y connait rien au chauffage en général.

1. Ne vous fiez pas aux pubs

Les magasins ont tendance à promouvoir les marques avec lesquelles ils ont le plus de commission sur les ventes, et les sites internet des fabricants occultent parfois certains « détails ».Trouver de vrais avis sur les poêles à granulés est donc compliqué…

Les poêles à granulés peuvent être un moyen très efficace et abordable de fournir une chaleur primaire ou secondaire à votre maison sans qu’il y ait une fumée désagréable dans la pièce, comme c’est le cas avec les poêles à bois.

En regardant les publicités pour les poêles à granulés, j’ai constaté que la grande majorité des fabricants surestiment la quantité de chaleur produite par leurs poêles et la puissance réelle. J’estime qu’ils gonflent leurs chiffres à hauteur de 25%…

Je me suis rendu compte de cela grâce à mes proches qui ont suivi mon exemple et ont commencé à tous s’équiper en poêle à granulés. J’ai ainsi pu découvrir que toutes les marques et tous les modèles ne se valent pas !

2. N’achetez pas un poêle bas de gamme

Le poêle est un investissement de long terme. Il doit pouvoir tenir des années, sans s’user prématurément. Méfiez-vous des poêles à granulés pas chers.

Si vous voulez un poêle fiable et qui produit beaucoup de chaleur, je vous conseille de vous tourner vers des modèles entre 700€ et 2000€.

3. Choisissez le bon type de poêle à granulés selon votre usage

  • Poêle à granulés à convection : pour chauffer une pièce à vivre
  • Poêle à granulés à air pulsé : pour chauffer toute la maison
  • Poêle hydraulique : pour les planchers chauffants ou les radiateurs à eau

Si le poêle à granulés doit être votre principale source de chaleur, vous aurez probablement besoin d’un poêle de taille moyenne ou grande.

4. Choisissez bien la puissance et le rendement

Votre besoin de puissance de chauffe se calcule en fonction de la taille de la ou les pièces à chauffer (en mètres cubes) et de l’isolation de votre maison.

  • 04 kW/m3 soit 100 W/m² si le logement est normé RT2005 (pour une hauteur sous plafond de 2.50 m) ou normalement isolé ;
  • 024 kW/m3 soit 60 W/m² si le logement est normé RT2012 (pour une hauteur sous plafond de 2.50 m) ;

Le rendement, c’est à dire l’énergie restituée par rapport à l’énergie consommée doit être le plus élevé possible, pour vous permettre de faire le plus d’économies possibles ;-). Idéalement, le rendement doit être supérieur à 70 %.

5. Préservez la qualité de l’air

Lors de votre achat de poêle à granulés, veillez à en choisir un « propre ». Les poêles à granulés sont, de base, beaucoup plus propres que les poêles à bois, même si les deux ont les mêmes particules en grammes par heure. Les particules sont la matière minuscule dont est faite la fumée et les poêles à granulés ne devraient pas avoir de fumée visible après les 3 minutes de démarrage.

Un poêle à granulés moyen produisait environ 2 grammes de particules par heure. Depuis 2020, plus de la moitié des poêles à granulés certifiés émettent 1 gramme ou moins par heure. Choisir un poêle à granulés plus propre signifie un conduit de fumée plus propre et un air plus pur autour de votre maison et de celle de vos voisins.

Pourquoi choisir un poêle à granulés ?

poele granules 2

Le poêle à granulés permet-il de faire des économies ?

Oui ! À l’achat un poêle à granulés coûte relativement peu cher et devient rapidement très rentable.

Le coût des granulés est bien inférieur à celui du pétrole, du gaz ou de l’électricité et fournit une quantité de chaleur similaire.

Enfin, le fonctionnement ne coûte presque rien en énergie car le poêle à granulés utilise le processus de convection pour transmettre la chaleur.

Le poêle à granulé est-il écologique ?

Oui ! C’est d’ailleurs l’un des moyens de se chauffer parmi les plus écologiques du monde. Au delà du coût de chauffage très bas, les poêles à granulés sont principalement choisis par des personnes conscientes de leur empreinte carbone et de l’impact environnemental de l’utilisation des combustibles fossiles.

Les granulés utilisés dans les poêles sont fabriqués à partir de sciure, de déchets de bois et d’autres produits du bois qui seraient jetés et qui brûlent efficacement et produisent des quantités limitées de fumée et de cendres.

Les granulés sont une source de combustible renouvelable et ont un impact beaucoup moins important sur l’effet de serre que leurs homologues à base de combustibles fossiles comme vous pouvez le constater dans notre comparatif ci-dessous :

Type d’énergieCO2 émis pour 1 kWh de chaleur utile
Granulés33 g
Plaquettes33 g
Electricité180 g
Combustible222 g

Quid de l’entretien du poêle à granulés

En raison de leur petite taille, les poêles à granulés sont très faciles à installer et la plupart des maisons ayant une cheminée ou un système de conduit de fumée existant peuvent facilement en accueillir un.

Une fois installés, ils ne nécessitent qu’un entretien minimal, car il suffit de remplir la trémie de granulés tous les 3 – 4 jours et de nettoyer les cendres plusieurs fois par semaine. C’est tout !

Y a t-il des risques à utiliser ce type de chauffage ?

Les poêles à granulés sont réputés pour leur sécurité. Ils peuvent être placés près d’un mur car ils fournissent très peu de chaleur extérieure, ce qui en fait un choix idéal si vous avez des enfants ou des animaux domestiques.

Une fois que vous avez rempli la trémie et allumé le poêle, les granulés sont automatiquement introduits dans une flamme qui brûle constamment jusqu’à ce que vous l’éteigniez. Vous pouvez tout à fait laisser le poêle à granulés brûler pendant que vous êtes absent. Il continuera à brûler tant qu’il y aura des granulés à brûler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *